News Olivier Rivire et Marie-Paule Balaya convoqus au tribunal correctionnel...

Olivier Rivire et Marie-Paule Balaya convoqus au tribunal correctionnel de Saint-Pierre : Non la discrimination politico-judiciaire !

-

Avant le confinement, vous aviez aim Gilbert (Annette) au tribunal, Cyrille (Hamilcaro) l’ternel justiciable, ou encore Nassimah (Dindar) et Jean-Paul (Virapoull) dcouvrent leurs convocations en pleine campagne lectorale. Vous allez donc adorer l’acte 2, post-confinement, avec Joseph (Sinimal) le bon pre de famille, ainsi que Olivier (Rivire) et Marie-Paule (Balaya) ont gagn trop de sous et devront en rpondre devant la justice. En attendant, du ct de la pyramide inverse, on ne voit toujours pas venir de convocation pour une affaire pourtant trs similaire ces deux dernires. Alors que la France (et mme le monde) mne une lutte sans merci contre les diffrence de traitements et autres injustices, certains (pas nous bien sr) seraient tents de lancer ce cri du coeur : “non la discrimination politico-judiciaire !”

Denis Chausserie-Lapre avait promis une traque sans merci de la dlinquance en col blanc. Promesse tenue ! L’anne 2020 a dmarr, il faut le reconnatre, sur les chapeaux de roue.

Lire aussi : La justice s’active quelques semaines des municipales : Dindar, Annette, Gonthier… qui le tour ?

Aprs une pause bien mrite de deux mois pour cause de confinement, la justice, bien requinque, a repris le glaive et la balance pour continuer sa chasse au sein de la sphre politique. Joseph Sinimal, sa fille Sandra, et son gendre, Eric Madour, ont t les premiers clbrer le dconfinement judiciaire avec une garde vue pour des faits prsums de prise illgale d’intrts.

Le 20 aot prochain, ils seront deux, Olivier Rivire, maire de Saint-Philippe et vice-prsident de Rgion, et Marie-Paule Balaya, adjointe au maire de Saint-Pierre et vice-prsidente du Dpartement, face aux magistrats du tribunal correctionnel de Saint-Pierre, afin de rpondre des faits qui leurs sont reprochs suite un signalement de la Haute autorit pour la transparence de la vie publique.

Le premier est poursuivi pour avoir peru une rmunration trop leve en tant qu’lu, alors qu’il est soumis la rgle de l’crtement. Lorsqu’un lu peroit plus de 8 434,85 euros par mois, il doit renoncer la partie de la rmunration qui dpasse ce plafond afin qu’elle soit reverse une des collectivits o il sige. Or, selon la HATVP, le maire de Saint-Philippe aurait dpass ce plafond en 2017 sans respecter la rgle de l’crtement. La seconde, Marie-Paule Balaya, est quant elle poursuivi pour ne pas avoir, selon la HATVP, respect les rgles relatives la dclaration des revenus et du patrimoine en omettant de dclarer des revenus locatifs.

Tous deux sont menacs d’une peine d’inligibilit dans ces affaires qui rappellent celle de Thierry Robert, condamn 3 ans d’inligibilit en juillet 2018 pour manquement ses obligations fiscales, suite un signalement de cette mme Autorit pour la transparence de la vie publique.

Ces affaires font surtout cho un autre dossier en cours, le signalement auprs du procureur de la Rpublique de Saint-Denis par la HATVP, le 10 avril 2019, de “doute srieux quant l’exhaustivit, l’exactitude et la sincrit” de la dclaration des revenus de Didier Robert. Alors qu’Olivier Rivire et Marie-Paule Balaya seront jugs le 20 aot prochain pour des affaires similaires, signales la mme priode (dbut 2019), du ct de la pyramide inverse, on ne voit toujours pas venir de convocation sur ce dossier, comme sur tant d’autres.

Lire aussi : Chre justice, mets-les tous au trou… sauf un !

Dans un contexte o la lutte contre les discriminations secoue actuellement le monde entier, il serait dommageable que notre chre justice soit, injustement, pointe du doigt pour de supposes discriminations politico-judiciaires.

Nous ne connaissons que trop bien le souci du troisime pouvoir de traiter nos concitoyens de faon galitaire, surtout dans la sphre politique o, videmment, chaque dossier est trait avec la mme neutralit, la mme impartialit, et la mme clrit…

Les contretemps et autres retards pour certaines affaires concernant le mme prsident et la mme collectivit ne sont que le fruit d’un pur et malheureux hasard, nous le savons bien voyons. Comme nous savons bien que le calendrier judiciaire n’a (parfois) rien voir avec le calendrier politico-mdiatique…

D’ailleurs dans les milieux gnralement bien informs, il se dit que toutes ces affaires en souffrance parfois depuis des annes connatront leur pilogue “assez vite” maintenant.

Les mmes milieux gnralement bien informs ne prcisent pas la teneur dudit pilogue.

Il ne faut pas gcher l’insoutenable suspens…

mb/www.ipreunion.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Latest news

Escherichia coli in the gut, a beneficial strain of the same bacteria can defeat it.

A harmless variety of Escherichia coli can be used to protect the intestine from a variety of bacteria of...

Brazilian priest left with everything: “He does not serve. Bolsonaro is worth nothing “

Jair Bolsonaro is a controversial president with levels of rejection that have increased during the coronavirus crisis, mainly due...

SuperEnalotto, centered a “6” in Sassari: almost 60 million

Maxi win in Sassari: a six was guessed that is worth almost 60 million euros with a three euro...

Brolmond masks: the verbal war between pharmacists and supermarkets – Belgium

Last month, Test-Achats concluded from lab tests that some disposable masks from the supermarket scored better in safety than...

What brought down the Cac 40? A deeper-than-expected recession in the eurozone and the slowing recovery in the United States, Market News

The Paris Stock Exchange lost ground again on Tuesday. The Cac 40 Closes this session down 0.74%...

Must read

Brazilian priest left with everything: “He does not serve. Bolsonaro is worth nothing “

Jair Bolsonaro is a controversial president with levels of...

You might also likeRELATED
Recommended to you